Rechercher

THÈMES

CATALOGUES TÉLÉCHARGEABLES

Patrick Procktor, le secret de David Hockney

 

Description

« Patrick Procktor avait-il seulement existé ? N’était-il pas plutôt un pseudonyme de David Hockney, une construction ? […] Les ressemblances entre certaines œuvres des deux artistes étaient si extraordinaires, au niveau de l’inspiration, de la mise en scène du modèle, de la technique, des matériaux employés comme du choix des couleurs, que s’ouvrait sous nos pieds un possible mystère tel que l’histoire de la peinture sait parfois en engendrer. »

Patrick Procktor fut l’ami inséparable, le complice, le rival (sinon l’égal) de David Hockney. Dans le Swinging London des années 1960, ceux qu’on surnommait les « jumeaux dandys du monde de l’art » semblaient tous deux promis à une brillante carrière. Mais lorsque Hockney s’envola pour la Californie, où il s’appliqua à fixer en peinture sa vision pop et ensoleillée du rêve américain, Procktor, lui, préféra cultiver une fragilité, un classicisme à contre-courant de toutes les modes… Hockney devint la star de l’art contemporain, « le peintre vivant le plus cher du monde », tandis que Procktor disparut en 2003, alcoolique, fauché et quasiment oublié. Pourtant, à leurs débuts, les deux hommes et leurs œuvres avaient été si proches qu’une question ne pouvait manquer de se poser : « De Procktor ou de Hockney, qui avait été le précurseur de l’autre ? »

Fabrice Gaignault

Fabrice Gaignault est écrivain et journaliste. Auteur de deux ouvrages cultes sur le rock (Égéries Sixties, Vies et mort de Vince Taylor), on lui doit également les romans L'Eau noire et Aspen Terminus, ainsi que le Dictionnaire de littérature à l'usage des snobs, traduit en plusieurs langues. Son dernier livre, Bobby Beausoleil et autres anges cruels, est paru aux Éditions Séguier en 2017.

« Tout en faisant revivre un milieu et une époque, [Fabrice Gaignault] peint ici le subtil portrait d'un maître de l'aquarelle qui préférait être à contre-courant que de suivre les mouvements de mode. Quitte à en payer le prix fort. L'heure de sa résurrection vient de sonner. »

Alexandre Fillon, Sud-Ouest



« Fabrice Gaignault sait rendre intelligible à tous les grands enjeux de l'art contemporain de la deuxième moitié du XXe siècle. C'est passionant. »


Livres Hebdo



« Qui était Patrick Procktor ? Génie de la peinture ou dandy, ami ou rival de David Hockney ? Fabrice Gaignault […] ressuscite cette figure oubliée du monde de l’art sur fond de sixties flamboyantes. »

Julie Chaizemartin, Transfuge

Prix : 

21,00

Format : 15 x 21 cm
272 pages

Parution : 28/04/2022

ISBN : 9782840498322