Rechercher

THÈMES

CATALOGUES TÉLÉCHARGEABLES

Tombeau pour Rubirosa

 

Description

« Faire de sa vie une œuvre d’art. » Avec Porfirio Rubirosa (1909-1965), le mot d’Oscar Wilde semble avoir trouvé son incarnation. Rubirosa le diplomate, ambassadeur de la République dominicaine. Rubirosa le pilote de course, de jet privé. Rubirosa le musicien et le matador amateur, à ces heures qu’on dit perdues. Appelons-le : Rubi. Rubi, c’est la vie. Haute, cosmopolite. Celle du « plus grand play-boy du XXe siècle ». Rubi, c’est l’envie. Envie de plaire au monde entier, d’Aly Khan à Zsa Zsa Gabor, en passant par Danielle Darrieux, les Kennedy ou Marilyn. Mais aussi un James Bond en eaux toubles, le gendre du satrape Trujillo, l’ami des dictateurs au gré des ambassades. Berlin (1936), Vichy (1940), l’Argentine de Perón (1948), le Cuba révolutionnaire (1958-1959). Rubi, c’est surtout la nuit. Celle des cocktails, du dancefloor et des orgasmes à répétition. Alors, Rubi, simple gigolo, fainéant céleste au sexe colossal toujours bandé vers l’ailleurs ? Au-delà des clichés, a-t-on vraiment tout dit sur ce gentilhomme aux dix mille femmes ? Taillé à la démesure de son personnage, le récit de Cédric Meletta est une épopée brûlante au coeur de la high life du siècle dernier, dont Rubi reste à jamais l’une des figures les plus emblématiques.

Cédric Meletta

Docteur ès lettres, Cédric Meletta est l'auteur de Jean Luchaire. L'Enfant perdu des années sombres (Perrin, 2013), une première biographie saluée par la critique.

« [...] Il y a [chez Cédric Meletta] un sérieux talent. Documenté, virtuose, épaté, pince-sans-rire, son essai révèle un esprit fasciné sans être dupe, brisant les magnums de syntaxe sur une stèle de marbre rose. Livre délicieux, comme écrit à la plume d'oie sur le dos dénudé d'une débutante. »


Le Point



» L'enquête précise et argumentée [de Cédric Meletta] doit en grande partie sa dimension poétique et son épaisseur romanesque au luxe sidérant, un temps rebutant, bientôt proprement envoûtant de détails, de faits et de noms propres sous lequel ploie le récit. «


Télérama



» On aurait pourtant tort d'accabler de son mépris la mémoire du beau Porfirio. C'est ce qui ressort de la lecture de Tombeau pour Rubirosa, la fascinante et inspirée promenade biographique que lui consacre Cédric Meletta. «


Livres Hebdo


Prix : 

22,00

Format : 15 x 21 cm

Parution : 15/02/2018

ISBN : 9782840497172