Rechercher

THÈMES

CATALOGUES TÉLÉCHARGEABLES

Neuf ans parmi les Indiens

 

Description

À l’horizon de la grande plaine texane, un nuage de poussière se forme. Bientôt, c’est une bande d’Apaches qui surgit et kidnappe Herman Lehmann, dix ans, fils de pionniers allemands arrivés en Amérique au milieu du XIXe siècle. Commence alors pour lui une nouvelle existence, celle d’un Peau-Rouge des étendues de l’Ouest. Il découvre peu à peu la culture et les traditions des Indiens, se joint à leurs razzias et combat à leurs côtés contre l’homme blanc et les tribus adverses. Après neuf années, Herman est ramené à sa famille contre son gré. Ce retour forcé parmi ceux qu’il appelle les visages pâles ne se fera pas sans difficulté.

Publié aux États-Unis en 1927, Neuf ans parmi les Indiens est un classique de la littérature western et des études ethnologiques sur la culture amérindienne, aujourd’hui traduit en français pour la première fois. Lehmann y évoque dans une langue crue, frontale et dénuée de tout romantisme l’existence âpre et violente des tribus amérindiennes au crépuscule de leur règne sur le continent américain. Toute sa vie, il restera fidèle aux traditions de son peuple d’adoption, et c’est finalement cet écartèlement entre les deux cultures qui fait toute la force et la valeur de son témoignage : jusqu’au bout, il sera incapable de choisir un camp, ce qui lui permet, sûrement, d’approcher la vérité.

On ne compte plus les échos que ce livre a suscités dans la culture populaire, de Little Big Man d’Arthur Penn (avec Dustin Hoffman dans le rôle d’un jeune garçon blanc élevé par une tribu indienne) à The Revenant d’Alejandro Iñárritu, où la fameuse scène qui montre Leonardo DiCaprio passant une nuit dans la carcasse d’un cheval pour se protéger du froid fait directement référence à une anecdote racontée par Lehmann.

 

Illustré

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Jeanneau

Herman Lehmann

Fils d’immigrés allemands installés au Texas, Herman Lehmann (1859-1932) est capturé par les Apaches à l’âge de 10 ans. En 1879, lorsqu’il est rendu contre son gré à sa famille de sang, Lehmann a oublié jusqu’à son nom de naissance. Il connaît une longue et difficile période de réadaptation à la culture de ceux qu’il appelle les « Visages pâles », et restera toute sa vie fidèle aux traditions amérindiennes.

« Illustré de somptueuses photos, ce témoignage est essentiel à la compréhension de la culture amérindienne alors menacée de disparition. »


Geneviève Simon, La Libre Belgique

L'indéfinie

Prix : 

19,00

Format :

15 x 21 cm

256 pages

Parution : 21/05/2021

ISBN : 9782840498247